25000 Besançonmail.paul.dubois@gmail.com

Découvertes de nouveaux sites de parapente

News 2 sur 9

Lorsque la nature et ses paysages vous rappellent ô combien ils sont magnifiques

Presque 6 mois se sont écoulés depuis le dernier article, je ne peux pas me féliciter mais je peux tout de même être (un peu) pardonné car durant ce silence, j’ai pas mal sorti le parapente pour voler et découvrir de nouveaux sites et je vais essayer, avec mes mots et mes souvenirs de vous faire partager ces lieux magiques.

Voici la liste des sites que j’ai découvert cette année 2013 :

  • Col de la Forclaz
  • Mauborget
  • Samöens
  • Agy / Chevran
  • Plaine-Joux
  • Val Pelouse
  • Courtet
Découvrez l’ensemble des sites parapente (décollages & atterrissages) répertoriés sur une carte Google Maps.

 

Présentation des différents sites

Je peux me tromper sur une orientation, un nom de montagne ou un terme inapproprié et je serais d’ailleurs très reconnaissant si vous me faites part d’éventuelles erreurs.

 

Site parapente : Mauborget

Décollage du site de Mauborget en SuisseLe site du Mauborget se trouve en Suisse, il culmine à 1180 mètres d’altitude, orientation S-SE E et nous offre une magnifique vue sur le lac de Neuchâtel. La grande pente herbeuse du décollage rend celui-ci facile d’accès et l’atterrissage en contre bas à Fontaines ne présente aucune difficulté particulière, très visible grâce au grand silo bleu à proximité. J’ai enroulé mes premiers thermiques larges et je me suis fait vraiment plaisir tout en restant dans le bocal. Certains pilotes aiment à décoller de Mauborget pour crosser jusqu’au Suchet ou de l’autre côté, suivant les conditions. Un petit conseil, prévoir un peu d’argent Suisse pour les rotations si vous êtes sans véhicule.

 

 

 

 

Site parapente : Samöens

SamöensSamöens est le premier site des Alpes (hors SIV) que j’ai découvert et pratiqué. Il faut dire que l’impression de hauteur par rapport aux sites bisontins lorsqu’on se trouve sur le déco est nettement plus impressionnante. Cette vallée entourée de montagnes parfois abruptes et rocheuses comme le Criou impose le respect, on se sent tout petit. Nous avons décollé depuis les Saix, une station de ski culminant approximativement à 1600 mètres, orientation N-NO. L’atterrissage à Samöens même est très grand et j’ai découvert mes premières turbulences en approche, rencontre avec un phénomène que nous ne connaissons pas à Besançon : les brises de vallées. J’aime vraiment ce site, il m’a permis de faire de très beaux vols, rencontrer des thermiques parfois joueurs sur la face du Criou et je l’espère, cette année, fermer le triangle Les Saix > Le Criou > La Bourgeoise.

 

 

 

Site parapente : Agy/Chevran (non agrée FFVL)

Vol au ChevranCe site a été la grande surprise de mon petit voyage estival de part la beauté du coucher de soleil sur Cluses et le rendement régulier en vol de fin de journée au Chevran. Ce site est très pratiqué pour l’accro. Nous étions, lors de ce premier vol découverte, encadrés par Roland Vignat, parapentiste et moniteur à Plaine-Joux. Ce site est très particulier car pour atteindre le Chevran, il faut décoller depuis Agy (Relais TV) sur un déco en pente un peu étroite et voler tout droit jusqu’au coteau pour prendre ensuite la direction du Chevran à gauche. On s’appuiera pour cela sur la finesse de nos ailes. Une fois le Chevran atteint, l’ascension est un jeu d’enfant et le vol un plaisir ! A vous les exercices de tangages ou tout autre figure suivant votre niveau, il vous suffira de recoller le Chevran pour remonter. L’atterrissage, bosselé et entouré d’un terrain de foot et de champs privés est quand à lui un peu particulier, il faut être vigilant et bien se renseigner sur les recommandations. Je conseillerais de voler avec une personne du coin si c’est votre première fois.

 

 

 

Site parapente : Plaine-Joux

Décollage de Plaine-JouxLes locaux diront : on vole toute l’année à Plaine-Joux ! Ce site a vraiment été pour moi un coup de cœur de part la vue magnifique et imprenable qu’il offre sur le Mont Blanc, ce colosse des Alpes. Haut de ses 1330 mètres, le décollage en gravier est plutôt large et ne présente aucune difficulté particulière. Il faut cependant bien respecter le dépliage et la préparation de la voile dans la zone herbeuse située à l’arrière du décollage. L’atterrissage se situe quand à lui à Passy Chedde et il faut être très vigilant lors de son approche du fait de la fréquentation du site et des gradients parfois importants. J’ai été parfois bien secoué dans mes derniers mètres d’approche, la brise peut aussi se renforcer, il faut donc rester très vigilant ! Le site m’a permis de faire de très beaux vols, les thermiques sont généreux et le tout protégé par la chaîne des Fiz. Mon but serait d’atteindre le décollage de Varan et pourquoi pas la chaîne des Aravis !

 

 

 

 

Site parapente : Courtet

La première sensation que tu éprouves à la découverte de ce site au paysage magnifique et imposant, c’est te demander si tu vas l’atteindre un jour, la route me semblait interminable. Nous avons découvert ce site grâce à Alban, moniteur de l’école Bison-Vole à Besançon, lors de notre sortie annuelle à la coupe Icare. Une fois le repérage de l’atterrissage terminé, un grand champ large sans aucune difficulté, l’ascension au déco peut commencer et même si les locaux préféreront leurs jambes à un véhicule, pour ce dernier, je conseille d’éviter toute citadine et de prendre une roue de secours en prévision. Le chemin est plutôt très caillouteux (et attention à la période de chasse pour les accès). Du haut de ses 1400 mètres (N-NO), le décollage et plutôt surprenant. Un tout petit plat moins large qu’une aile et une pente assez inclinée le tout recouvert d’un revêtement caoutchouc. Le décollage en lui même n’est pas compliqué. Je n’ai malheureusement effectué qu’un seul vol et sur un départ un peu hors cycle, celui-ci aura été plutôt court. Il est conseillé de partir à gauche du décollage pour prendre ensuite de la hauteur et repasser au dessus de celui-ci pour aller de l’autre côté. Les locaux seront de bien meilleurs conseils.

 

 

 

Site parapente : Val Pelouse

Décollage Val PelouseJ’ai découvert ce site proche de St Hilaire, après la coupe Icare pour un dernier vol avant le retour du weekend, présenté par un ami de Solange. Le décollage, d’une hauteur de 1750 mètres (N, O, ONO, NO) se trouve sur une piste de ski, il est très large et ne présente aucune difficulté. Je n’ai pas vraiment d’informations sur ce site après un vol très balistique où je me suis empressé d’avoir en visuel l’atterrissage. C’est un site où je retournerai pour découvrir le potentiel offert.

 

Article écrit par Paul

Menu